Conseil pour bien choisir votre volet roulant ?

Le volet roulant est un équipement de fermeture ou de protection. Il s’agit d’un excellent dispositif d’isolation phonique et thermique. Il est utilisé en rénovation et en neuf pour équiper des fenêtres et des portes.

Cependant, devant la multitude de modèles, le choix d’un volet roulant n’est pas toujours facile, surtout si vous êtes un peu novice en la matière. Vous devez prendre en compte un certain nombre de facteurs lors du choix de ces modèles, notamment les caractéristiques qu’ils offrent, leur coût et leur facilité d’entretien.

Alors, vous avez besoin de volets roulants ? Voici donc quelques conseils pour bien choisir votre volet roulant.

Connaître les différents types de volets roulants

Pour bien choisir son volet roulant, vous devez connaître les caractéristiques et la nature des matériaux utilisés. En plus, on peut classer les volets roulants en deux catégories : les volets battants et les volets coulissants. Ainsi, vous serez en mesure de choisir le modèle qui vous convient le plus.

Le volet roulant traditionnel

Commercialisé sans coffre, il est constitué uniquement de l’arbre d’enroulement et du rideau. En effet, il s’agit d’un modèle de volet roulant qui convient tout particulièrement au remplacement d’un volet existant en PVC ou en aluminium. Dans les faits, il est davantage indiqué dans le cadre d’une rénovation.

En revanche, ceci ne saurait exclure l’utilisation de ce type de volet roulant dans le cadre d’une construction neuve.

Le volet roulant tunnel

Conçu pour les nouveaux projets de construction, il est composé d’un coffre en aluminium (généralement fabriqué en polystyrène). Toutefois, il n’est pas conseillé pour les volets des grandes dimensions. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il est utilisé avec des fenêtres basses. D’où, l’importance de choisir un modèle doté d’un moteur silencieux.

Le volet roulant rénovation

Conçu pour une menuiserie sur-mesure, le volet roulant rénovation s’intègre parfaitement à votre menuiserie existante. Il se compose d’une grille extérieure, d’une grille intérieure et d’un coffre de volet. C’est pour cette raison qu’il est possible de l’utiliser dans le cadre d’une rénovation. Enfin, en aucun cas, ce type de volet ne peut être utilisé en nouvelle construction.

Le volet roulant monobloc

Posé en même temps que la fenêtre, le volet roulant monobloc est idéal pour une rénovation, mais également pour des constructions neuves.

Quelles techniques de pose choisir pour son volet roulant ?

Il existe plusieurs techniques de pose du volet roulant. Mais, dans tous les cas, il est impératif d’être bien équipé pour cette tâche. En effet, il est nécessaire d’avoir une très bonne maîtrise des outils de base, comme la perceuse ou l’outil de coupe. Le matériel supplémentaire peut être nécessaire selon la configuration de votre menuiserie. Ainsi, pour une pose par sangle, vous aurez besoin d’un dérouleur de sangle.

Pour la pose de volets roulants à tirage manuel, vous aurez besoin d’une poignée de tirage. De la même manière, pour une pose à l’aide d’un système en kit, vous aurez besoin d’un coffre de volet roulant.

Cependant, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Une société experte en installation et pose de volets roulants.

Les types de pose

La pose sous linteau

Il s’agit de la pose la plus simple. Vous pouvez installer le volet roulant contre la fenêtre sans détruire le linteau déjà existant, sous lequel se place le coffre-fort du volet roulant.

Pose en applique contre la façade

Utilisée sur les petites fenêtres, elle permet de préserver le linteau et la façade. Le coffre du volet roulant s’installe dans l’encadrement de la fenêtre. Une fois posé, il est accolé aux murs.

La pose sous linteau inversé

Si vous avez besoin d’une grande ouverture, le coffre-fort peut être placé en dessous du linteau. Il est alors appelé « sous linteau inversé ». Cette pose est recommandée pour une installation de plusieurs volets roulants.

Les matériaux

Les types de pose :

PVC ou aluminium, quel matériau choisir ?

Le PVC ou le polychlorure de vinyle est un matériau très utilisé pour les installations de volets roulants. Il est moins onéreux que l’aluminium et présente l’avantage d’être plus facile à installer.

De plus, il résiste aux variations de température (chaleur, froid et rayonnement UV). Il est aussi plus résistant aux intempéries (pluie, neige et tous les éléments extérieurs).

L’aluminium est un matériau plus rigide que le PVC. Il est moins flexible et peut donc être plus difficile à installer dans certains types d’encadrement. Par contre, il est moins cher et plus léger.

Les différents types de manœuvres

Ouverture manuelle ou électrique, quelle motorisation choisir ?

Avant de choisir votre motorisation, il ne faut pas oublier de prendre en compte tous les paramètres. Votre choix dépendra des caractéristiques de l’encadrement et de la manœuvre dont vous aurez besoin.

Les différents types de manœuvres :

Manivelle ou électrique ?

L’ouverture manuelle se fait à l’aide d’une manivelle. Cette dernière est plus pratique mais peut être lourde et contraignante à utiliser.

L’ouverture électrique, quant à elle, se fait à l’aide d’une télécommande ou d’une télétransmission. Elle est plus rapide et simple à utiliser. De plus, vous n’aurez pas à vous soucier de la charge supplémentaire que vous pourriez avoir sur les bras.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour choisir votre volet roulant ?

La pose de volets roulants est une tâche assez délicate. La mauvaise réalisation de cette installation peut avoir des répercussions sur la durée de vie des volets et sur votre confort au quotidien. C’est pourquoi, il est important de faire appel à un professionnel. En effet, l’installation d’un volet roulant nécessite l’intervention d’une société spécialisée.